L'UE fournit 500K € pour aider à travailler sur les produits contenant du mercure ajouté et l’évaluation de l'efficacité

jeudi 13 août 2020

Outre la contribution de l’Union européenne de 500 000 euros au programme de travail pour l’assistance technique et le renforcement des capacités sur le commerce et les émissions de mercure, le Secrétariat de la Convention de Minamata a reçu 500 000 euros supplémentaires pour soutenir les travaux sur les produits contenant du mercure ajouté et l’évaluation de l’efficacité.

La nouvelle contribution comporte trois volets. Le premier élément appuie les travaux intersessions sur l'examen des annexes A et B. L'intention initiale était de soutenir une réunion en face à face du groupe spécial d'experts, mais comme la réunion n'a pas été possible en raison de la pandémie de COVID-19, la contribution sera dépensée pour soutenir les études de marché sur les produits contenant du mercure ajouté.

Le deuxième élément est l'assistance technique et le renforcement des capacités pour aider les Parties à s'acquitter de leur obligation en 2020 d'éliminer progressivement la fabrication, l'importation et l'exportation de produits contenant du mercure ajouté. Plusieurs partenaires recevront une formation sur l'élaboration et la mise en œuvre de mesures de politique nationale pour l'élimination et fourniront une assistance pratique aux Parties pays en développement et aux Parties pays à économie en transition. Pour plus d'informations, veuillez consulter la note conceptuelle pour ce composant.

Le troisième élément appuie les travaux intersessions sur l’évaluation de l’efficacité. Le plan actuel est de soutenir une réunion sur les indicateurs d'évaluation de l'efficacité et d'analyser les informations pertinentes pour les indicateurs proposés. De plus amples détails seront discutés début 2021 en tenant compte de la situation des restrictions de voyage.

Copyright 2020 by Minamata Convention on Mercury  
 | Login