Séance d'information: l'échéance de 2020 pour l'élimination progressive des produits contenant du mercure ajouté

jeudi 2 juillet 2020

Information session: The 2020 deadline for phasing out mercury-added products

Le 2 juillet, le Secrétariat a organisé des séances d'information pour souligner la date butoir de 2020 pour les produits contenant du mercure ajouté dans le cadre de la Convention de Minamata et fournir des informations essentielles pour aider les Parties dans leur mise en œuvre de l'article 4 à cet égard.
    
Pour couvrir tous les fuseaux horaires, la première session s'est tenue à 10h00, heure de Genève, et la seconde à 16h00, heure de Genève. Avec près de 100 participants en matinée et 87 en après-midi, ces séances d'information ont couvert les dispositions de la Convention pour réduire le mercure dans les produits et procédés de fabrication telles que formulées à l'article 4 et à l'annexe A. Le Secrétariat a également présenté les dispositions de l'article 6 sur les dérogations disponibles à une Partie sur demande. En outre, le Secrétariat a partagé les informations reçues jusqu'à présent sur ces dispositions, ainsi que par les Parties et d'autres sur les progrès accomplis dans le respect du délai. Les présentations ont été suivies d'une séance de questions / réponses.
    
Dans l'introduction, la Secrétaire exécutive de la Convention de Minamata, Monika Stankiewicz, a souligné que "lors de la négociation de la Convention, les pays ont pris des mesures audacieuses pour que les Parties s'engagent à réduire la quantité de mercure disponible pour utilisation et en circulation mondiale. Une de ces mesures consiste à éliminer progressivement les produits contenant du mercure".
    
En vertu de l'article 4, la Convention vise à réduire la demande de mercure dans les produits grâce à une combinaison de mesures qui éliminent progressivement les utilisations du mercure dans de nombreux produits clés, réduisent progressivement l'utilisation du mercure dans les amalgames dentaires et découragent la fabrication de nouveaux produits utilisant du mercure.
    
L'annexe A, partie 1 de la Convention, énumère les produits contenant du mercure ajouté soumis aux obligations d'élimination de la Convention. Il s'agit notamment de batteries, interrupteurs et relais spécifiques, lampes fluorescentes, cosmétiques, pesticides, thermomètres, brassards de tensiomètre et autres appareils de mesure auxquels du mercure ou un composé du mercure est intentionnellement ajouté.
    
L'article 6 prévoit un mécanisme permettant aux Parties de disposer de plus de temps pour s'acquitter de leurs obligations au titre de l'article 4. Les produits contenant du mercure ajouté représentaient environ 25% de l'utilisation mondiale de mercure en 2015, selon le rapport du PNUE sur l'offre, le commerce et la demande, et ils créaient des défis importants de gestion des déchets pour les pays.

Plus d'information:

Copyright 2020 by Minamata Convention on Mercury  
 | Login