L'UE fournit € 500K pour l'assistance technique et le renforcement des capacités

vendredi 27 septembre 2019

Avec la contribution de 500 000 euros accordée par l'Union européenne au programme de travail 2019-2020, le Secrétariat de la Convention de Minamata sur le mercure a organisé deux ateliers en octobre.

Le premier atelier sous-régional sur le commerce du mercure s'est tenu en à La Paz en Bolivie, avec la participation de la Colombie, de l'Équateur, du Mexique, du Panama et du Pérou. L’objectif général est d’aider ces pays à appliquer les dispositions commerciales de la Convention de Minamata.

Le deuxième atelier sous-régional sur les émissions de mercure a eu lieu à Hanoï au Vietnam. Dans le cadre de l'atelier, les responsables des principaux pays asiatiques utilisant du charbon ont été invités à discuter de l'utilisation de documents d'orientation sur les meilleures techniques disponibles (BAT) et les meilleures pratiques environnementales (BEP), le développement d'inventaire des émissions et la planification de mesures comprenant l’utilisation de BAT/BEP et/ou l’établissement de limites d’émission.

Les deux ateliers sous-régionaux ont fourni une plateforme pour échanger des informations et des points de vue sur la situation nationale de chaque pays, consolider le renforcement des capacités face aux défis rencontrés et explorer des solutions et approches pour renforcer l'appui à la mise en œuvre des obligations de Minamata aux niveaux national et sous-régional.

Le Secrétariat de la Convention de Minamata a également préparé quelques études, publications et documents d'information avec le financement de l'UE, comme l'édition et l'impression des Orientations concernant les meilleures techniques disponibles et les meilleures pratiques environnementales et la réimpression du Document d'orientation des Plans d’Action Nationals.

Copyright 2020 by Minamata Convention on Mercury  
 | Login