Lancement de Minamata Online: les nouvelles sessions numériques sur le mercure

mercredi 9 septembre 2020

À partir de septembre et jusqu’en décembre, le Secrétariat de la Convention de Minamata sur le mercure organisera une série hebdomadaire de sessions en ligne gratuites visant à mieux comprendre les dispositions de la Convention, ainsi que les aspects politiques et scientifiques. Intitulée Minamata Online, cette initiative numérique renforce la poursuite de l’apprentissage et de la collaboration entre les parties prenantes pendant la pandémie de COVID-19.

La Secrétaire exécutive de la Convention de Minamata Monika Stankiewicz a déclaré, dans sa lettre aux parties, que «le partage des connaissances et des meilleures pratiques a toujours été au cœur même de la Convention de Minamata, et le Secrétariat tout entier sommes honorés de porter cet esprit dans l’espace numérique et d’aider à mieux reconstruire». Elle a ajouté que «Minamata Online est sur le point d’être une source de connaissances et de soutien, en particulier pour les parties des pays en développement et des pays en transition».

D’une durée de 60 à 90 minutes, ces 13 sessions seront organisées selon trois thèmes: soutien et examen de la mise en œuvre, science du mercure et préparation de la Conférence des Parties (COP-4). Afin de faciliter l’accès aux événements, certaines des sessions se tiendront deux fois le même jour selon différents fuseaux horaires, et des enregistrements vidéo seront mis à disposition par la suite.

La première session, qui aura lieu deux fois le jeudi 17 septembre, portera sur les indicateurs d’évaluation de l’efficacité. D’autres dates couvriront des sujets allant des rapports nationaux, au commerce du mercure, aux émissions de mercure, aux déchets et aux sites contaminés, ainsi que les flux de matières contenant du mercure, à la modélisation multimédia des mouvements mondiaux du mercure et les impacts socio-économiques de la pollution par le mercure. Une session sur invitation seulement avec des experts identifiés aura lieu le 15 avant le lancement officiel.

Cet engagement numérique a été développé en collaboration avec le Global Mercury Partnership  (GMP), le International Conference on Mercury as a Global Pollutant (ICMGP) et le Geneva Environment Network (GEN). Destinée aux représentants du gouvernement, scientifiques, ONG et autres parties prenantes, la participation est gratuite pour chaque session et les inscriptions pour les événements de septembre sont ouvertes.

Plus d’informations, le calendrier de la saison et les détails d’inscription peuvent être trouvés ici.

--------

La Convention de Minamata sur le mercure est un traité international visant à protéger la santé humaine et l’environnement contre les effets néfastes du mercure. Il attire l’attention sur un métal que l’on retrouve partout dans le monde, naturellement présent dans notre environnement, employé dans un grand nombre de produits de notre quotidien et rejeté dans l’atmosphère, l’eau et le sol par une multitude de sources.

* La prochaine réunion de la Conférence des Parties (COP-4), qui est l’organe directeur qui fait progresser, examine et évalue la mise en œuvre de la Convention, aura lieu l’année prochaine à Bali.

Copyright 2020 by Minamata Convention on Mercury  
 | Login